6 principales raisons de l’échec des fusions et acquisitions

Généralement appelées « fusac », les fusions et acquisitions sont considérées comme la meilleure façon de développer une entreprise. Il est cependant toujours difficile et risqué de se lancer dans la fusion ou l’acquisition d’une autre entité. Les négociations approfondies et la diligence raisonnable ne portent pas toujours leurs fruits. Même l’équipe d’acquisition interne la plus expérimentée peut échouer à mener à bien une fusion ou une acquisition. Voici donc les principales raisons de l’échec des fusions et acquisitions.

Données erronées et mauvaise valorisation

De nombreuses entreprises essaient d’obtenir beaucoup d’informations sur l’entreprise qu’elles envisagent d’acquérir ou de fusionner. Contre-intuitivement, un grand nombre de données entraîne généralement une mauvaise interprétation. Cela peut également être observé dans le rapport d’évaluation des entreprises. Les parties présenteront toujours des chiffres en supposant le meilleur scénario possible, mais il est vital de s’en tenir aux véritables données.

Par conséquent, les data rooms virtuelles pour les fusions et acquisitions facilitent la compréhension du verbiage financier grâce à l’analyse, de sorte que chacun puisse utiliser ces informations à son avantage.

Surpayer pour une entreprise

L’erreur la plus courante commise par les entreprises lors d’une fusion-acquisition est de payer beaucoup plus que la valeur intrinsèque de l’entreprise. Comme le dit le dicton, « toute entreprise est à vendre lorsque l’acheteur est prêt à surpayer ».

Cependant, cela doit être évité pour garder le cap de la rentabilité. Il est essentiel de conserver une marge de sécurité lors de l’évaluation d’une entreprise pour limiter les risques. Il est donc important de s’en tenir à une limite et de gérer les négociations pour maintenir le prix le plus bas possible.

data rooms M&A

Faible implication du dirigeant d’entreprise

La plupart des fusions et acquisitions sont souvent supervisées par des professionnels chevronnés afin de soulager certaines des charges liées à l’intégration de deux entités. Cependant, la délégation des responsabilités laisse souvent apparaître des lacunes dans la mise en œuvre. Souvent, le propriétaire de l’une ou l’autre des entreprises qui fusionnent est trop occupé pour diriger l’entreprise et délègue la gestion du processus à son équipe.

Lorsque le propriétaire n’est pas dans l’équation, l’équipe peut manquer de discernement et commettre des erreurs de jugement. Un homme d’affaires expérimenté est plus à même de conclure un meilleur accord grâce à sa grande expérience.

Erreur d’interprétation

Ces seuls mots suffisent à illustrer le propos. Il est tout à fait normal que les entreprises comprennent mal la société qu’elles visent. Il arrive aussi que la diligence raisonnable ne fasse pas mouche. Si vos produits sont différents, si le public cible est lui aussi différent ou s’il y a d’autres problèmes, cela peut sérieusement se retourner contre vous.
Une bonne compréhension des paramètres commerciaux peut garantir une meilleure synergie entre les entreprises. Les data rooms virtuelles sécurisent les documents confidentiels et fournissent également des informations utiles sur l’entreprise cible afin de prendre une décision éclairée.

Ressources limitées

Pour une entité nouvellement créée, il faut à la fois du capital financier et du travail humain. Sans cela, l’entreprise peut être confrontée à de nombreux défis, et il devient difficile de surmonter les changements culturels dans deux sociétés distinctes. Les ressources seront sollicitées sous la forme de politiques et de procédures actualisées, d’espaces de bureaux supplémentaires, etc. Les changements exigeront des ressources et du temps – négliger ce facteur peut conduire à l’échec.

Facteurs économiques en constante évolution

Les plans les mieux conçus peuvent également être mis sur la touche si l’économie prend un tournant soudain et radical. Des changements inattendus dans les taux d’intérêt, les prévisions économiques ou d’autres facteurs externes peuvent affecter vos plans d’affaires de manière significative. L’évaluation de certains risques ou prévisions par le biais de data rooms sécurisées peut certainement aider à contrer les brusques fluctuations du marché.


Un grand nombre d’opérations de fusion et d’acquisition échouent chaque année dans le monde des affaires. Même les entreprises expérimentées sont condamnées à faire des erreurs. La liste ci-dessus couvre certaines des raisons courantes de l’échec des fusions et acquisitions. Elle peut vous aider à prendre des mesures de précaution dans vos projets futurs.

Tant que vous y êtes, ne négligez pas l’importance des data rooms virtuelles dans la planification des fusions et acquisitions. En y réfléchissant bien, vous pouvez maximiser les chances de réussite de l’intégration et éviter certains pièges importants.

TOP 3 Data Rooms
2. Intralinks
intralinks
Voir le profil
3. Datasite
merrill logo
Voir le profil
To top