Questions clés à poser lors d’une fusion-acquisition

Comment accroître votre part de marché, accéder à de nouveaux produits et canaux de distribution, ou acquérir une nouvelle technologie ou un nouveau savoir-faire ? Les fusions et acquisitions (F&A) sont souvent la réponse à ces défis et à d’autres. L’expansion géographique, l’élargissement de l’offre de services ou de produits, ou l’acquisition de nouveaux talents ne sont que quelques-uns des avantages du processus de fusion et acquisition.

→ Vous cherchez à préparer une opération de fusion et d’acquisition ? Une data room virtuelle bien organisée peut facilement vous y aider. La data room élimine les tracas liés au partage, au stockage et à la gestion des données confidentielles.

Choisir la bonne data room virtuelle pour les fusions et acquisitions

Si vous êtes à la recherche d’une data room virtuelle pour les fusions et acquisitions, vous pensez peut-être que tous les produits du marché sont relativement identiques. Mais ce n’est pas le cas.

Appuyez-vous sur les critères suivants pour choisir une salle de données virtuelle pour les fusions et acquisitions :

  • Gestion de documents. Le partage sécurisé et simplifié des données est la clé de l’acquisition. Recherchez des fonctions telles que le téléchargement en masse et le glisser-déposer, la recherche, la visualisation et la modification de documents, la synchronisation automatique et transparente avec le cloud, ainsi que l’invitation et la gestion d’utilisateurs à plusieurs niveaux.
  • Assistance clientèle. Le service clientèle doit être gratuit et disponible 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, et non pas selon qu’il s’agit d’un jour ouvrable ou d’un jour férié. Insistez pour bénéficier d’un expert dédié et obtenir une formation personnalisée de sa part. De nos jours, un service clientèle personnalisé n’est pas une option, mais une nécessité.
  • Sécurité. Le dernier point, et non le moindre, mais d’une importance critique pour les fusions et acquisitions, est la sécurité. Elle dépend de la conformité d’une data room au RGPD, à SOC2 et à ISO/IEC 27001 – ainsi que de fonctionnalités avancées comme l’authentification à deux facteurs, le cryptage, la gestion des accès des utilisateurs, etc.

Les facteurs ci-dessus sont essentiels au choix d’un virtual data room pour les fusions et acquisitions. Une fois que vous les avez tous pris en compte, passez aux autres étapes de la préparation d’une fusion-acquisition.

La pandémie a provoqué de nombreux changements dans les fondamentaux du marché, ce qui rendra les fusions et acquisitions inévitables pour de nombreuses entreprises. Une acquisition réussie est comme une chaîne. Vous devez vérifier chaque élément de cette chaîne avant de prendre une décision finale. L’efficacité du processus se mesurera à l’attention méticuleuse portée aux petits détails apparents.

data rooms M&A

Signaux utiles pour les fusions et acquisitions

Ces 3 questions vous serviront de signaux utiles et vous aideront à déterminer si l’acquisition de la cible vaut la peine d’être poursuivie.

1. Y a-t-il des obstacles à surmonter ? 

Si oui, c’est votre feu rouge. Arrêtez tout simplement. Plus tôt vous vous informerez sur les problèmes potentiels non résolus, moins vous passerez de temps à mener des négociations non pertinentes. Bien sûr, au cours de la phase de diligence raisonnable, vous pourrez creuser davantage, mais s’il y a des problèmes sérieux, ils peuvent être découverts plus tôt.

2. L’acquisition influencera-t-elle la rentabilité et les bénéfices ?

Quels avantages tangibles votre entreprise obtiendra-t-elle après la fusion-acquisition ? Pour la plupart des entreprises, la première année qui suit la fusion-acquisition épuise leurs bénéfices. Votre entreprise et votre personnel ont besoin de temps pour s’adapter aux nouvelles conditions et apprendre de nouveaux processus, ce qui entraîne généralement une baisse de la productivité de l’entreprise. Si la réponse à la question est oui, c’est le feu orange et vous devez procéder avec prudence.

3. L’acquisition vous aidera-t-elle à réaliser votre vision stratégique ? 

Si la réponse est non, alors il n’y a aucune raison d’effectuer l’acquisition. Posez d’abord cette question pour économiser votre temps et votre énergie. Si la réponse est oui, vous avez le feu vert. Attachez votre ceinture et allez de l’avant. 

Si vous avez répondu à ces 3 questions et que vous comprenez que cette cible est attrayante, entrons dans les détails.

Pourquoi cette société ?

Les fusions et acquisitions ressemblent beaucoup au mariage. Vous devez vous assurer que vous vous unissez à la bonne personne. Posez ces questions pour savoir si l’entreprise en cours d’acquisition vous convient :

  • Qu’est-ce qui rend cette entreprise unique ? Existe-t-il de meilleures
    options ? 
  • Comment l’entreprise cible va-t-elle augmenter votre part de marché ?
  • Regardez vous dans la même direction ? Vos valeurs sont-elles
    alignées ?
  • L’entreprise est-elle considérée comme un leader du secteur ?
  • Avez-vous des concurrents désireux d’acquérir l’entreprise cible ?
  • Quels sont les plus grands défis à la croissance de l’entreprise ? 
  • La société rachetée nécessitera-t-elle des investissements en capital après la fusion-acquisition?

Imaginez votre entreprise dans un an. Indiquez les résultats possibles au cas où vous procéderiez ou non à une acquisition ou à une fusion. Cela vous aidera à visualiser toutes les attentes et les réalités qui accompagnent la fusion et acquisition. 

Si les résultats négatifs de la colonne “Faire une acquisition” sont beaucoup plus nombreux que ceux des autres colonnes, vous devez reconsidérer l’acquisition ou choisir une autre cible. 

Vous effectuez une acquisitionVous n’EFFECTUEZ PAS d’acquisition
Résultats positifsRésultats négatifsRésultats positifsRésultats négatifs

Qu’est-ce qui peut mal se passer ? 

Les questions de diligence raisonnable sont les questions les plus importantes à prendre en compte lors des fusions et acquisitions.

Il est important de maintenir un équilibre entre le fait de surcharger une cible potentielle avec trop de demandes et de négliger les éventuels écueils.

La diligence raisonnable sert de radar, identifiant les risques potentiels lors de l’acquisition d’une entreprise. Assurez-vous que votre équipe de diligence comprend les objectifs commerciaux qui sous-tendent l’acquisition. Cela les aidera à déterminer les aspects les plus importants et permettra à l’équipe de les classer par ordre de priorité. Les aspects ayant moins de valeur doivent être minimisés ou éliminés. 

En outre, l’équipe de diligence raisonnable devrait déterminer les sources de valeur combinatoires et transformationnelles ciblées dans les transactions. Les questions courantes de diligence raisonnable portent sur les aspects juridiques, les taxes, la comptabilité, les ventes et l’infrastructure de l’entreprise. La plupart des entreprises préfèrent faire appel à des professionnels expérimentés pour mener à bien ce processus.

Autres questions à considérer pendant la phase de diligence raisonnable

  • Avez-vous évalué les changements potentiels du marché ?
  • Avez-vous pris les références appropriées ?
  • Les éventuelles dépendances existantes influenceront-elles la future
    fusion ? Quelles mesures préventives peuvent être prises ?
  • La rétention des principaux collaborateurs est-elle assurée ? 
  • Un plan de 100 jours est-il suffisamment détaillé et efficace ?

Management

Les dirigeants de votre entreprise vont être confrontés à de nombreux défis lors d’une fusion-acquisition. Voici quelques questions à poser lors de l’acquisition d’une entreprise : 

  • Votre entreprise et l’entreprise rachetée ont-elles des dirigeants performants ? Quels sont les antécédents de l’équipe de direction de la cible ? Si la cible n’a pas de dirigeants compétents, vous devez envisager de changer cela car un leadership fort sera crucial pour créer une synergie. 
  • Les membres de l’équipe de direction soutiennent-ils l’acquisition ou devez-vous chercher des talents supplémentaires pour les remplacer ?
  • Qui deviendra l’associé gérant ? Lors d’une acquisition, cette question est évidente, alors que lors d’une fusion, il faudra en discuter à l’avance. 
  • La nouvelle société disposera-t-elle d’un comité exécutif ? Quelles seront ses fonctions et ses conditions d’exercice ? 
  • L’équipe de direction dispose-t-elle de ressources et d’une expertise suffisantes pour passer par la fusion et acquisition ? 
  • L’équipe de direction a-t-elle le temps d’exercer simultanément ses fonctions et de prendre une part active au processus d’acquisition ? Si non, quelles tâches peuvent être déléguées ? 
  • Qui sera responsable de la fusion et acquisition ? Quels sont les principaux défis à relever pendant la fusion et acquisition ?

Planification insuffisante

Assurez-vous d’identifier tous les critères de synergie et les stratégies de création de valeur. 

Processus de découverte incohérent

Tous les aspects de la proposition de valeur doivent être évalués de manière stratégique et en temps opportun. En tant qu’acheteur, vous devez valider la proposition de valeur.

Diligence raisonnable inadéquate

La diligence raisonnable vous aide à avoir une vue d’ensemble et à entrer dans tous les détails. Il est essentiel de découvrir autant de risques potentiels que possible.

Payer plus que la valeur réelle

Préparez-vous à vous éloigner d’une cible. De nombreux acheteurs cèdent à un désir impulsif de compétition pour l’emporter sur les autres soumissionnaires. Un jugement froid et des limites de dépenses claires vous aideront à éviter ce type de problème. 

Enjeux de la sécurité de l’information

Il arrive souvent que les entreprises perdent des informations sensibles, qui peuvent être utilisées à l’avantage de leurs concurrents. Sécurisez correctement les documents contenant des informations protégées par le droit d’auteur, des informations exclusives ou sensibles. Des solutions innovantes, comme la data room, peuvent vous aider à sécuriser vos documents et vos résumés de fusions et acquisitions et à les rendre accessibles uniquement aux bonnes personnes.

Manque de concentration pendant le processus d’intégration

Dans le monde post-COVID-19, ce défi se pose de plus en plus souvent. Bien sûr, la plupart des organisations doivent faire face à des défis supplémentaires en plus de leurs fonctions habituelles. Pour éviter cela, commencez l’élaboration de votre plan d’intégration au milieu de la phase de diligence raisonnable. Assurez-vous que votre plan d’intégration est clair et ciblé. Identifiez les rôles et responsabilités clés, les délais et les actions à entreprendre. 

Les questions culturelles sont reléguées au second plan par défaut

Le processus de fusion et acquisition peut être assez déroutant pour la plupart de ses participants. Les problèmes humains et culturels sont très susceptibles de survenir, il est donc important d’accorder une attention appropriée à ces questions et de les résoudre avant qu’elles ne causent d’autres problèmes imprévus.

Manque de transparence pendant le processus d’intégration

L’équipe de transformation doit tenir les employés informés, sinon les hypothèses spéculatives peuvent entraîner des conflits et des malentendus.

* * *

Les fusions et acquisitions sont un processus difficile et multidimensionnel. Les questions à poser lors de l’acquisition d’une entreprise sont des points cruciaux tout au long du processus. Il est important de s’assurer que toute votre documentation et vos processus sont sécurisés et ordonnés correctement. Sinon, vous serez emporté par la tornade chaotique des changements. 

Dans un monde post-COVID-19, où la plupart des entreprises sont confrontées à la décentralisation et migrent vers la dimension numérique, la data room virtuelle est une solution parfaite pour structurer votre flux de travail et votre documentation et garantir l’efficacité et la qualité du travail lors d’une fusion-acquisition.

TOP 3 Data Rooms
2. Intralinks
intralinks
Voir le profil
3. Datasite
merrill logo
Voir le profil
To top